RDC : LA LOI SUR LA SOUS TRAITANCE BIENVENUE LIYOTA POURSUIT LA VULGARISATION

RDC : LA LOI SUR LA SOUS TRAITANCE BIENVENUE LIYOTA POURSUIT LA VULGARISATION

La promotion de la Sous-traitante en RDC demeure la préoccupation majeure du Ministre Bienvenue LIYOTA.

En effet, depuis le mois de juin dernier, le Ministre Congolais des P.M.E entretient différentes couches de la population sur le bienfondé et ses avantages de la loi sur la Sous-Traitante.

Les investisseurs, la fédération des Entreprises du Congo, Le Public sont concernés par cette loi, car l’activité de la Sous-Traitante, qui est réservée aux entreprises à capitaux Congolais, promues par les Congolais ne leur profite pas suffisamment faute d’information.

D’où, les conférences avec les chambres de commerce et ses déjeuners d’affaires sont des occasions capitalisées par le Patron du secteur des P.M.E

l’une des occasions pour la vulgarisation de la loi a été le privilège Breakfast connexion. Un ‘’ déjeuner – d’échange’’ organisé à l’Hôtel Memling de Kinshasa, avec des participants des différentes horizons prenant la parole, Bienvenue LIYOTA a précisé que la loi sur la Sous-Traitante a plusieurs objectifs ; parmi lesquels favoriser l’éclosion de la classe moyenne Congolaise, promouvoir et protéger la main d’œuvre nationale, réduire la pauvreté et faire du congolais le premier investisseur.

Des objectifs qui ont suscités beaucoup d’intérêts chez les participants pour la plupart, des chefs d’Entreprises Congolais)

Pour la F.E.C la Sous-Traitante est une opportunité pour l’éclosion des PME Congolaises.

Eric Monga, Président du Patronat Congolais pour le KATANGA, a estimé que le cadre fiscal doit être incitatif afin de permettre à ce petites Entreprises de ne pas disparaitre sous l’effet du poids des impôts.

Même type de réaction dans la salle où les participants ont estimés que l’Etat Congolais doit exiger aux grandes Entreprises de donner les marchés aux Entreprises Congolaises tout en veillant lui-même à ce que la loi soit effectivement d’application.

Il faut noter par ailleurs que dans ce même cadre de l’hôtel Memling, le Ministre Bienvenue LIYOTA avait déjà échangé sur cette question avec les opérateurs du Secteur privé réunis au sein de la chambre des commerces, Belgo-Congolaise-Luxembourgeoise.

Née pour Briller

Commentaires

Écrire un commentaire
  1. Pas encore de commentaire

Écrire un commentaire

Vos données seront sûres! Votre adresse email ne sera pas publiée. De même, d'autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.